Depuis que j’ai appris l’art des mots, j’ai toujours aimé écrire. Adolescente je rédigeais des poèmes, j’étais maître Donjons et Dragons et inventais des histoires. Maintenant je fais de l’écriture le centre de mon cheminement professionnel.

   Je suis une artiste des phrases, mais aussi créatrice en couture, en pâtisserie et en art visuel. Vous trouverez plusieurs de mes créations dans la section Boutique de ce site internet.

Communiquez avec moi si vous croyez que mon talent d’écrivaine pourrait vous être utile

   En espérant que mes histoires et mes conceptions ajouteront à vos bonheurs.

Voici un poème que je vous offre en cadeau

condamné

Tous les mêmes : un brin d’enfance désarçonné, prisonnier d’un diamant dont personne ne veut. Êtes-vous personne? Moi, je cherche à être quelqu’un. Pour s’offrir en sacrifice, il faut des histoires non-écrites, des mélodies naïves et des heures d’exil. Je n’ai rien de tout cela, mais je veux mourir de nous. La réalité me transperce d’exactitudes qui ne font que s’effacer chaque jour. De tous les rayons de larmes sont nés mes espoirs. Je suis un masque flottant amarré au traversier. Je ne sais plus où aller. J’aurais voulu, derrière moi, du pain et des cailloux pour renverser la route de ma maison. Je suis à l’orée du bois et je cherche ma direction.

Je veux m’éloigner des vitrines où dansent des robes rouges et cendres. Laisser la Terre vivre son poème. Se lever de courage et brûler les mythes du cataclysme. Je suis la route de nos origines, l’aboutissement de notre histoire. J’ai sur les épaules des landes de cimetières, des anecdotes plus vieilles que mes poupées. Témoin impavide de notre cruauté, j’apprends les méandres de nos antithèses… j’apprends à aimer.

Le compte à rebours commence sa longue marche. Je suis naïve pour l’enrayer. L’explosion sonne les âges. Un duel entre la mort et soi.

© Arielle De Garie – 2017 – Tous droits réservés. Il est interdit de reproduire, d’adapter ou de traduire l’ensemble ou toute partie de cet ouvrage sans l’autorisation écrite de l’auteur.




 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *