Jour 7 – 7 janvier 2019

En silence sur la route
Nous avançons en géants
À pleurer les mots emprisonnés
À explorer le néant

Les passagers dorment
J’appelle l’horizon
En égrainant les secondes
De mes différends

À quoi rêvez-vous
Sur ces chemins de lumières
Moi je ne sais que voyager
et me taire


En 2019, je me discipline à composer aussi souvent que possible…
bon voyage au centre de mon imaginaire!

Voir le poème du jour précédent : Cliquez

Partagez! Envoyez! Imprimez!
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email
Print this page
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *