Jour 4 – 4 janvier 2019

Épuisée d’une nuit sans rêves
J’erre
Spectre vide

J’aspire à la noirceur d’où jaillissent les songes
À restaurer ces jours perdus
Que la fatigue enhardit

Dénuée de la force d’inventer
Les couleurs s’estompent
Désert de mes mirages
J’attends le retour des ténèbres
Pour vivre mes poèmes

En 2019, je me discipline à composer aussi souvent que possible…
bon voyage au centre de mon imaginaire!

Voir le poème du jour précédent : Cliquez

Partagez! Envoyez! Imprimez!
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email
Print this page
Print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *